Ma lettre au père Noël

Cher Père Noël,

J’ai lancé une idée qui me tient à coeur, née de la fusion d’une fulgurance et d’une profonde aspiration.

Tout en suivant mon intuition, j’ai veillé à ne pas tomber amoureuse de mon idée.

Je l’ai pitchée. Plusieurs fois. J’ai écouté. Les enthousiasmes. Les objections. J’ai fait et refait mon business model.

Je dois revoir ma copie. Les vidéos illustrant une problématique ne sont pas simples à réaliser. Les invités difficiles à mobiliser. Sans parler des sources de financement que je n’ai pas encore pu tester.

Ca fait partie du processus créatif, de la gymnastique d’entreprendre.

Je vais également appliquer les outils de la stratégie Océan Bleu. Ca devrait m’aider à trouver les espaces que je n’envisage pas encore.

C’est frustrant, et en même temps salutaire, de constater comme ce qu’on voit bien chez les autres est toujours plus difficile pour soi. C’est pour cela qu’on a toujours besoin d’un – voire plusieurs – coach à ses côtés ^^

J’en profite pour améliorer ma pratique. Préserver la juste distance, enrichir mes outils pédagogiques, ouvrir le champ sans perdre le focus.

Je n’oublie pas de remercier ceux qui font de même pour moi. Merci pour l’écoute attentive, la critique bienveillante (dire ce qu’on pense est un cadeau, surtout quand ça secoue un peu ; bienveillance ne veut pas dire complaisance), merci pour les retours d’expérience, les transmissions de savoirs, les partages d’idées, les invitations enthousiasmantes…

Alors Père Noël, ne changez rien ! Si ce n’est toujours plus de rencontres, celles qui vous rendent tout petit mais vous font faire des pas de géants, qui élargissent le temps et donnent envie de rendre au centuple. Un entrepre’lunch peut-être ? avec Philippe Hayat, Leen Zevenbergen et Frédéric Lopez par exemple ^^

En attendant, je vous souhaite une belle virée le 31 décembre mais n’en faites pas trop non plus. Quant à moi, aide-toi et le ciel t’aidera, je vous laisse car j’ai un support de formation sur la stratégie éditoriale d’un site e-commerce à finaliser, des ateliers à concocter, des formations à animer, des séances de coaching à préparer, des rencontres à susciter sans oublier TIC TIME à publier et la vie à savourer.

Bien à vous

Carine Gentelet

Mots-clé , , ,

One thought on “Ma lettre au père Noël

  1. [...] dans cette optique que je planche, vous le savez, sur la stratégie océan bleu. Stratégie qui consiste à créer de nouveaux espaces, pour éviter [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>