3 habitudes pour être zen

Cette proposition d’Olivier Roland d’écrire sur le sujet, dans le cadre de son évènement interblogueurs, m’a tentée, comme l’occasion de faire le point avec moi-même et de le partager avec vous.

Etre zen, à mon humble avis, cela consiste à danser sur un fil. Entre paradoxes et contradictions. Celles qui nous entourent. Celles qui nous étreignent. Comme une équation à deux inconnues à résoudre en permanence. Et parvenir à le faire avec grâce. C’est-à-dire en harmonie avec soi-même et avec les autres.

Il paraît que l’on tombe en moyenne 2000 fois avant de savoir marcher. Je suis déjà au moins tombée 1000 fois sur le chemin de la zénitude. De cet apprentissage, j’ai choisi d’extraire 3 habitudes, que je fais vraiment chaque jour. Elles se nourrissent de trois ingrédients essentiels à mes yeux : Des sens, de l’essence et du sens !

« Le premier apprentissage est celui du métier d’homme, il ne peut s’épanouir que dans la liberté. » Père La Mache

Du sens

Prendre le temps de se poser (ce qui pourrait presque suffire…) la question de savoir « au fait, est-ce que ça fait sens pour moi ? ».

Que ce soit au moment de faire le point, de gérer ses priorités, avant de répondre à une sollicitation, de s’embarquer tête baissée.

Habitude no 1 : Souvent en fin de journée, je me demande si ma journée a été bonne, ce que j’ai aimé, moins aimé, ce qui m’a coûté ou exaltée. C’est la première chose que je demande à mon fils quand il rentre de l’école. Ca me semble important de (se) poser la question pour pouvoir mieux préparer la journée d’après.

C’est vrai à la tête d’une entreprise, pour un site e-commerce, au sein d’une association, à la réalisation d’une tâche : est-ce que ça fait sens par rapport à mes valeurs, mon rêve, mes objectifs, à l’idée que je me fais de mon projet, de mes clients, de mon équipe ? Est-ce que le jeu en vaut la chandelle au regard de ce qui est important dans ma vie ? Est-ce que je suis prêt à me battre pour ce qui compte à mes yeux ?

Bien sûr, les réponses ne sont pas toujours évidentes à trouver ni faciles à appliquer. Je n’ai pas la recette toute faite mais je sais qu’à force de se poser la question ou qu’on m’aide à la poser, je finis par privilégier doucement mais sûrement ce qui me rend plus épanouie, plus sereine.

De l’essence

L’essence, c’est ce qui fait tourner le moteur. L’énergie vitale. Qui nous permet d’aller plus loin, de se sentir bien. C’est aussi la nature fondamentale d’une chose, d’un être.

Je ne sais pas à quoi vous carburez mais faites-le plein chaque jour !

Signe reconnaissable d’une jauge positive : se sentir plus léger, le sourire en bandoulière.

Pour ceux qui ne l’auraient pas trouvée, tentez des choses inédites, provoquez de nouvelles situations, il se passera forcément quelque chose et vous finirez pas savoir.

L’homme est une créature mais il est aussi un créateur.

Habitude no 2 : Je crée tous les jours. C’est une source vitale pour moi, libre comme l’air. Libre de créer mon espace, mon entreprise, mon métier, des contenus, des situations, des rencontres, mille petites magies quotidiennes : une recette, un pas de danse, un bon mot, une lettre…  

http://2l2t.com/images/cours_forrest.jpg

Cours, Forrest, cours…

Des sens

Nos sens sont là pour nous guider. Ils sont notre premier allier sur le chemin de la vie. Les honorer, c’est dire merci et humilité rime avec sérénité.

Habitude no 3 : Mon métier demande beaucoup d’écoute. Plus je vieillis, plus j’aime écouter. Tout comme marcher. Ca me permet de respirer, de m’ancrer dans l’espace, d’avoir prise avec le temps. Sans compter qu’en marchant, je lève le nez et je regarde. Chaque jour, je goûte au moins la beauté du ciel.

ECOUTER. Avec attention. Pour apprendre, questionner, échanger. Ecouter sa voix intérieure, son instinct, ses besoins. Eviter les bruits stridents, les bruits pour rien. Car écouter, c’est aussi affaire de silence.

TOUCHER. Etre au contact. Considérer. Comprendre. Ressentir. S’impliquer.  Développer son adresse, avoir du doigté parce qu’il en faut de l’habileté pour avancer sereinement dans la vie.

GOUTER. Tester. Explorer. Sans jugement. Se laisser surprendre. S’inspirer. Pour mieux créer. Pour mieux jouer. Aiguiser ses papilles comme autant de récepteurs du plaisir, de la vie, de l’envie.

REGARDER. Distinguer, repérer, ouvrir le champ. Lever le nez. Contempler. Un regard suffit au perspicace. Une image à l’inspiration. Un oeil à la vigilance.

RESPIRER. Humer les bonnes odeurs. Flairer la bonne piste. Sentir le vent qui tourne. Inspirer, aérer. Expirer, expulser. Faire circuler les énergies, ventiler.

« Rien dans notre intelligence qui ne soit passé par nos sens. » Aristote

Par Carine Gentelet

Si vous avez aimé cet article, merci de voter ici.

Tout savoir sur le concours interblogueurs lancé par Habitudes Zen.

Mots-clé ,

3 thoughts on “3 habitudes pour être zen

  1. moralotop dit :

    Des sens, de l’essence et du sens : jolie combinaison sur la voie de la zénitude.

    Et, oui Carine, vive la création !

  2. opalegrimoire dit :

    Ce concours est très intéressant ! J’aurais aimé pouvoir y participer, je lis souvent Habitudes Zen! :)

Répondre à Carine Gentelet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>