L’imprédictible créativité de l’être

L’écriture de cet article a commencé par cette vidéo découverte au détour d’un blog, attirée par le lien suivant « L’école tue-t-elle la créativité ? ».

TED (pour Technology, Entertainment and Design), ou « la puissance des idées pour changer le monde ». Je ne vous referai pas l’histoire des TED, vous la trouverez en anglais sur le site officiel et plutôt bien retranscrite en français sur Wikipedia.

Internet est une formidable zone de partage, pour le pire et pour le meilleur. Comme le pire dégueule déjà trop souvent alors même qu’on ne l’y invite pas, je vous propose de nous concentrer sur le meilleur.

TED Talks – Ken Robinson

Rifkin le décrit très bien dans le premier chapitre « Le paradoxe caché de l’histoire de l’humanité » de son livre « Une nouvelle conscience pour un monde en crise, vers une civilisation de l’empathie« , que j’ai attaqué tout récemment.

« Avec les révolutions des technologies de l’information et d’Internet, le jeu économique commence à changer de nature. » … « La conception traditionnelle, selon laquelle toute transaction de marché est un affrontement, est minée, du moins en partie, par la collaboration en réseau fondée sur des stratégies gagnant-gagnant. Dans les réseaux, on accroît ses actifs et sa valeur en optimisant l’intérêt des autres. La coopération l’emporte sur la concurrence. La norme n’est pus l’intrigue ni la manipulation machiavélique, mais le partage des risques et la collaboration en source ouverte. Pensons à Linux : son modèle d’entreprise aurait été impensable il y a vingt ans. »

Et pourtant, si ma mémoire est bonne, certains parmi la communauté scientifique dans laquelle j’ai eu le plaisir d’obtenir mon premier job, utilisaient et enrichissaient Linux il y a 20 ans…

Il en faut donc des précurseurs, qui savent dénicher les talents, leur laissent le temps d’éclore, leur offrent les conditions favorables et laissent l’imprédictible pétrir leurs conceptions et leurs actes.

Ce n’est pas Gillian Lynne qui me contredira (exemple de Ken Robinson dans la vidéo en intro), qu’on emmène, enfant, consulter un docteur pour inadaptation à l’école. Elle deviendra la grande chorégraphe qu’elle est grâce à ce médecin qui lui prescrit l’inscription dans une école de danse plutôt qu’autre chose.

Non plus les auteurs de Gamestorming qui nous exhortent à commencer notre journée comme un voyage vers la découverte, à l’instar de Christophe Collomb qui, cherchant sa route vers l’Inde, a trouvé l’Amérique…

« While a business process creates a solid, secure chain of cause and effect, gamestorming creates something different: not a chain, but a framework for exploration, experimentation, and trial and error ».

Extrait de Gamestorming. Edtitions O’Reilly. Dave Gray, Sunni Brown, James Macanufo.

Favoriser la créativité, et l’empathie, est un enjeu pour notre société et notre condition d’humains.

Je vous propose d’y consacrer plus de temps ! dans nos écoles, dans nos entreprises, dans notre vie tout court.

Donnons-nous à apprendre, parlons des gens remarquables sur le sujet, diffusons les initiatives qui méritent attention, partageons des idées à faire progresser, etc.

Vos commentaires seront appréciés, pour commencer, et toute autre initiative dans ce sens. Je vous en remercie d’avance.

Mots-clé ,

One thought on “L’imprédictible créativité de l’être

  1. Régis dit :

    C’est vrai que l’on voit, via Internet, de plus en plus d’appels à l’empathie dans les relations humaines, c’est finalement un simple retour aux racines de l’humanité, où dans chaque communauté, l’empathie était la règle de la survie du groupe.
    Internet le permet à grande échelle et sans frontière, c’est peut-être cela la vraie révolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>